fbpx

Le bonheur au travail

Pourquoi est-ce important ?

Et pourquoi le Chief Happiness Officer est-il essentiel ? 

Pourquoi être heureux au travail est important ?

Que vous soyez employé ou indépendant, managé ou manager, dirigé ou dirigeant, le bonheur au travail nous concerne tous. Notre vie mérite d’être remplie par une activité professionnelle riche, épanouissante et pleine de sens. Alors emparons nous du sujet du bonheur au travail chacun à notre niveau et inscrivons le en grandes lignes dans l’objectif des organisations.

Le bonheur au travail est un sujet très sérieux

Le bonheur au travail ça marche et c’est prouvé aujourd’hui par les nombreuses études en psychologie positive et neurosciences. Si on a longtemps mesurer le coût de la souffrance au travail, on est désormais capable de mesurer et démontrer l’impact positif de pratiques en faveur du bonheur au travail. 

Le bonheur au travail c’est la responsabilité de chacun et de tous. Mais pas d’injonction du bonheur ! C’est une démarche qui se co-construit dans les organisations. 

Être heureux au travail c'est bon pour chacun

Le bonheur est une aspiration fondamentale de l’être humain. Tout ce que nous faisons dans la vie, c’est pour in fine être heureux. Et s’épanouir dans son quotidien professionnel a de nombreux avantages : plus d’énergie, plus de créativité, on se sent plus engagé et motivé pour ce qu’on fait. C’est une meilleure santé, moins de stress… bref, on aurait tort de s’en passer ! 

Être heureux au travail c'est bon pour l'organisation

Être heureux au travail c’est atteindre un état d’équilibre entre ce que les personnes investissent dans l’entreprise
et ce qu’elles reçoivent en contrepartie. C’est une stratégie « win win » pour les collaborateurs et pour l’organisation.

Parmi les nombreux bénéfices pour l’organisation :  Attirer les jeunes talents,  moins d’absentéisme, moins de turn over, plus d’engagement et de motivation, de meilleurs résultats, une meilleure qualité de service, plus d’ouverture au changement… Le bonheur au travail est un vecteur de performance gage d’une efficacité économique optimale pour l’organisation. Bref, c’est un vrai levier de performance. 

Le bonheur au travail n'est pas une option

Le bonheur au travail n’est pas un luxe que seules quelques grandes entreprises peuvent se payer. Il est possible de mettre en place au quotidien de petites actions ne nécessitant pas de grands investissements et qui auront de grands effets sur le long terme. Le bonheur au travail n’est plus une option. Il est aujourd’hui un impératif à la fois humain et économique.

Le bonheur au travail, un mouvement en marche

Un mouvement mondial est entrain d’émerger en faveur de nouveaux modèles d’organisation qui mettent l’humain au premier plan des stratégies. Les organisations existent pour créer de la valeur partagée et contribuer à l’épanouissement des hommes et des femmes. Il est essentiel de prendre conscience que l’homme est le capital le plus précieux de l’organisation. Les salariés sont la principale richesse d’une entreprise. Changeons nos paradimes et prenons soin de chacun. 

Agissons dès aujourd’hui pour faire du bonheur au travail une priorité dans les organisations

Le Chief Happiness Officer, un essentiel

Le CH.O. est un atout unique pour l’organisation en l’accompagnant dans son innovation managériale en mode « gagnant-gagnant », pour les collaborateurs et pour l’organisation. Le C.H.O. est la figure emblématique qui va permettre à l’organisation de s’ouvrir à une posture positive centrée sur l’épanouissement de chacun dans le travail. 

Le Chief Happiness Officer ne répand pas le bonheur d'un coup de baguette magique !

Halte aux clichés ! Ultra-médiatisé, le C.H.O. souffre de nombreux préjugés et autres étiquettes superficielles. Mais non, il n’est pas celui qui répand le bonheur dans l’entreprise d’un coup de baguette magique ! Il n’est pas non plus le « gentil organisateur » de tournois de baby foot !  La fonction est bien plus profonde. Le C.H.O. est un stratège ambassadeur du bonheur dans l’organisation. 

Son objectif : Faire émerger de nouvelles conditions de travail en faveur de l’épanouissement des femmes et des hommes dans l’organisation. 

Le C.H.O. est stratégique pour l'organisation

Le C.H.O. est la figure emblématique qui permet à l’organisation de s’ouvrir à une posture positive centrée sur l’épanouissement de chacun dans le travail. Ce rôle est essentiel pour cristalliser la volonté d’une entreprise de remettre l’individu au cœur de ses préoccupations, en lui permettant de s’épanouir dans tout son potentiel tout en contribuant aux objectifs de l’organisation. 

Les exemples de bienfaits d’un C.H.O. et de ses actions en faveur de l’épanouissement des individus, et par corrélation de la performance des entreprises, sont aujourd’hui nombreux. 

Le C.H.O., chef d'orchestre du bonheur au travail

La fonction d’un C.H.O. regroupe des missions très variées qui dépendent des spécificités de la culture et vision de chaque organisation.

Il va être à la fois un ambassadeur, garant de la culture de l’entreprise avec pour mission de fédérer les individus autour de valeurs communes.

Il est un facilitateur en créant des connexions entre tous les humains de l’entreprise et accompagner les équipes dans le changement, les amenant à travailler en collectif .

Il est un médiateur en détectant les potentielles sources de mal-être pour les faire évoluer vers du positif, et aura pour rôle de trouver des consensus en cas de conflits.

Il est un révélateur de talents en permettant à chacun de découvrir leurs super-pouvoirs et exprimer leur potentiel dans l’entreprise.

Il est un impulseur du bonheur au travail en inspirant chacun porter à son tour le sujet dans l’entreprise et devenir les relais du bonheur au travail.

Il faut absolument créer un poste de C.H.O. si...

Le rôle du Chief Happiness Officer est essentiel dans l’entreprise à condition que la démarche soit sincère et authentique, et portée par une direction qui se montre elle-même exemplaire pour agir en faveur de l’épanouissement des salariés et créer des conditions favorables à un bien-être durable de chacun. 

Nous sommes tous Chief Happiness Officer !

Le sujet du bonheur au travail incombe aux organisations, qui ont le devoir de mettre en place les conditions favorables à l’épanouissement des individus. Mais c’est aussi la responsabilité de chacun d’être acteur de son propre bonheur au travail. Il faut éviter de croire que l’entreprise a sa seule part de responsabilité. C’est aussi à chacun de se créer un espace dans lequel il peut s’épanouir.  C’est en cela que le bonheur au travail est une co-responsabilité. Et nous avons finalement tous en nous le potentiel de devenir nos propres Chief Happiness Officer. 

Rejoignez la Génération Chief Happiness Officer ! 

Recevez gratuitement votre e-book :
"Osez le bonheur au travail en 2019"