fbpx

L’une est Responsable Partenariats et événementiel, l’autre est Responsable Communication et elles ont pour point commun leur vif intérêt pour le sujet de l’épanouissement au travail.

C’est donc tout naturellement qu’elles ont décidé de mettre leurs énergies en commun pour réfléchir et agir dans leur organisation.

Elles nous racontent leur histoire dans l’aventure Chief Happiness Officer et comment elles sont devenues « co-CHO » chez Enactus, une organisation qui porte dans son ADN des valeurs humaines très fortes. Le soutien de leur direction a d’ailleurs été un point très positif pour faciliter leur démarche.

« C’est beau, c’est CHO ! »

Elles partagent leurs fiertés, leurs réussites, leurs bonnes pratiques mais aussi leurs galères et doutes sur le chemin du bonheur au travail.

Elles nous parlent de l’« Atelier Papillon », un temps introspectif proposé chaque début d’année pour permettre à chacun de replonger dans ses propres valeurs et se ré-aligner avec ses objectifs personnels et professionnels.

Un seul mot d’ordre : Passer à l’action ! Adeptes du « Test & Learn », Sarah et Salomé n’ont de cesse de tester de nouvelles choses, d’en  tirer les bons enseignements et inciter les autres à en faire tout autant en prenant à leur tout des initiatives pour créer un environnement de travail positif.

C’est comme ça qu’est arrivée la « TO DOUX LIST » : Une série d’actions proposées chaque mois pour se sentir mieux au travail.

Elles évoquent aussi l’importance de leur newsletter « C’est beau, c’est CHO », pour garder le lien entre tous, fédérer et partager des outils concrets et bonnes pratiques pour s’épanouir au travail.

UN CHO sachant slasher

Au-delà, du C.H.O., Sarah et Salomé s’inscrivent pleinement dans la tendance du « Slasher ». Animées par tous ces sujets variés autour de la Qualité de Vie au Travail, elles revendiquent fièrement leur côté touche-à-tout. Et le rôle multi-dimensions du C.H.O. leur permet clairement d’exprimer les multiples facettes de leur personnalité.

Faire toujours de son mieux  

Petit bémol néanmoins : le temps. En effet, pas facile de toujours trouver du temps quand on multiplie ses casquettes professionnelles.  Sarah étant Responsable Partenaires, Salomé, Responsable communication, leur activité de CHO n’est parfois pas prioritaire et cela peut-être frustrant. Mais l’essentiel, affirment-elles, « c’est de toujours faire de son mieux ».

Trouver des relais dans l’organisation

Pour elles, le C.H.O. est là pour poser un cadre et impulser le sujet du bien-être au travail. Mais c’est ensuite à chacun de s’emparer du sujet et d’agir à sa mesure.

Une idée que je partage totalement car chacun doit prendre la pleine responsabilité du sujet de la Qualité de Vie au Travail et en être acteur.

Aussi est-il essentiel, pour faire perdurer la démarche QVT initiée par un Chief Happiness Officer, de trouver des relais en interne et proposer à chacun de porter le sujet du bien-être au travail.

« Aujourd’hui, chez Enactus, le bien-être au travail est porté par tous. Il y a une vraie dynamique collective au quotidien. C’est un vrai travail d’équipe. »

Une belle illustration de l’adage « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »


Et si vous voulez m’aider à faire connaître le podcast, n’oubliez pas de me laisser un avis.

Rendez-vous sur votre plateforme d’écoute préféré (ItunesSoundcloud…), abonnez-vous et laissez moi un message personnel que je lirai peut-être sur un prochain épisode 😉

Recevez gratuitement votre e-book :
"Osez le bonheur au travail en 2020"