fbpx

Pour Nathalie, le métier de Chief Hapiness Officer ne date pas d’hier. C’est en 2015, après la lecture d’un article qui parle du métier de C.H.O. qu’elle a le déclic.

Ce métier correspond parfaitement à ses valeurs et sa personnalité, et fait pleinement sens avec l’ADN de Just Eat, l’entreprise dans laquelle elle oeuvre depuis plusieurs années en tant que Responsable de la communication interne et de la culture d’entreprise.

C’est à partir de janvier 2016 qu’elle prend pleinement possession de son rôle de C.H.O.

Pour elle, un Chief Happiness Officer est garant de la Qualité de Vie au Travail et des bonnes pratiques managériales.

Le challenge est de trouver le bon équilibre entre convivialité pour fédérer et créer du lien, la communication interne pour développer la confiance, tout en s’assurant que chacun travaille dans de bonnes conditions pour être engagé.

Nathalie nous avoue qu’on ne devient pas C.H.O. par hasard. C’est quelque chose que l’on a en soi.

Et si c’est le cas, alors il faut foncer ! Croire en soi et ne pas écouter les détracteurs du bonheur au travail.

« La critique est facile, l’art est difficile », nous rappelle-t-elle. 

Son conseil : Commencer par de petites actions basiques, à petites échelles, donner envie d’insuffler des choses et permettre à chacun de participer à la démarche.

Et après tout, le bonheur au travail est contagieux ! 


Et si vous voulez m’aider à faire connaître le podcast, n’oubliez pas de me laisser un avis.

Rendez-vous sur votre plateforme d’écoute préféré (ItunesSoundcloud…), abonnez-vous et laissez moi un message personnel que je lirai peut-être sur un prochain épisode 😉

Retrouvez d’autres épisodes en cliquant ici.

Recevez gratuitement votre e-book :
"Osez le bonheur au travail en 2020"