fbpx

Dans cet épisode, je vous propose un regard croisé entre un dirigeant qui a choisi de faire du bonheur au travail le leitmotiv de son entreprise et une chargée de projets qui a pris à cœur le rôle de C.H.O. durant ce temps de confinement pour passer à l’action en tant que C.H.O.C, entendez Chief Happiness Officer confinée.

Julien Roset, Directeur Associé chez Just Happiness, et Severine HEU, Chargée de projets / C.H.O. chez Just Happiness aussi, sont les invités du Podcast Génération C.H.O.

Just Happiness est une agence de communication, qui a pris le parti de faire du bonheur une affaire à la fois personnelle et professionnelle.

D’ailleurs si vous allez sur leur site internet justhappiness.fr, vous verrez clairement afficher la baseline : « Être heureux, c’est du sérieux ! »

Cette année, Just Happiness obtient la Certification HappyAtWork pour la seconde fois. Et Julien Roset nous raconte pourquoi le bien-être au travail a été une ambition présente dès le début de la création de l’agence il y a 5 ans.

« Ce que nous voulons, c’est pouvoir arriver tous les matins au travail avec le sourire, prendre du plaisir dans le travail, passer de bons moments, être fiers de ce que l’on fait et être épanouis dans nos échanges les uns avec les autres ».

Julien Roset

Le bien-être au travail, des challenges à relever au quotidien

Travailler dans une agence de communication est loin d’être facile tous les jours. C’est un milieu à flux tendu, avec des urgences qui arrivent tous les jours.

C’est souvent compliqué de prévoir et d’anticiper. Entre la gestion des plannings et les urgences, trouver des moments pour maintenir le lien entre les personnes, c’est un challenge de tous les jours. Mais chacun y met de la bonne volonté.

Le C.H.O. en mode « tournant »

C’est comme ça que peu à peu le rôle de Chief Happiness Officer a émergé chez Just Happiness.

L’objectif : Avoir un garant de la culture de l’entreprise qui dynamise les relations, fédère, crée de l’échange et temps de respirations dans le quotidien de l’agence.

Pour ce faire, ils sont partis d’un constat : « On est tous un peu C.H.O. dans l’âme« . Et finalement, tout le monde a envie de contribuer à la démarche.

Et c’est comme ça qu’ils ont décidé d’instaurer un système de C.H.O. tournant où tous les deux mois, une nouvelle personne est tirée au sort pour incarner le rôle.

Adeptes du Test & Learn, ils affirment aujourd’hui le souhait de faire évoluer ce système, qui a bien fonctionné pendant un temps dans un cadre restreint de personnes, mais qui doit aujourd’hui évoluer en même temps qu’évolue l’agence.

Des ambitions fortes en RSE & QVT

Plus globalement le C.H.O s’inscrit depuis 2020 dans une démarche RSE globale. L’agence confirmant sa volonté d’intégrer de plus en plus cette dimension dans les activités et leurs quotidiens.

Quelques exemples d’actions :

  • Compenser l’empreinte carbone 2019 avec la Fondation Good Planet qui permet par exemple la traite des déchets à Madagascar
  • Intégrer les clients en valorisant 1 dossier confié = 1 arbre planté
  • Réduction des déchets au sein de l’agence
  • Site internet neutre électriquement pour compenser la pollution par les serveurs…

Leurs plus grand succès

Pour Séverine : Un des succès du C.H.O. c’est quand les collaborateurs le réclame quand il n’y a pas eu d’actions depuis longtemps. C’est aussi de voir que tout le monde répond présent dans les actions.

Pour Julien : Les 5 ans de l’agence ont représenté pour lui un moment marquant où, à l’occasion d’un séminaire au ski, les dirigeants ont proposé un atelier à tous les collaborateurs, animé par un coach, pour réfléchir et co-construire la stratégie de l’agence pour les cinq prochaines années. Un moment de grande fierté où chacun s’est impliqué.

Et le confinement, comment ça se passe ?

Le principal challenge dès l’annonce du confinement c’était de garder le lien entre tous durant ce temps de télétravail, permettre aux dirigeants de dégager du temps pour gérer les problématiques de premier degré liées à la crise et assurer la stabilité financière de l’agence.

Le C.H.O.C « Chief Happiness Officer Confinée »

C’est comme ça que Severine s’est proposée pour devenir la C.H.O.C. ! Entendez « Chief Happiness Officer Confinée ».

Pour elle, un CHO est « un booster d’interaction et d’échanges et durant cette période, c’est essentiel ! »

Son objectif : « Créer des moments spontanés pour ne pas perdre ce fil qui nous unit« , affirme t-elle.

« Il faut continuer à entretenir la flamme Just Happiness ».

Séverine Heu

Quelques bonnes pratiques :

  • Utiliser un réseau social d’entreprise pour maintenir le lien
  • Fêter les anniversaires et continuer de célébrer, même à distance en télétravail.
  • Créer des rituels : Partager son mood du jour le matin en GIF animé.
  • Créer des surprises pour déclencher des sourires

Pour Séverine, deux qualités essentielles sont requises pour ce rôle : Avoir de l’empathie et être dynamique pour dynamiser les foules !

Le mot de la fin

De sa vision dirigeant, Julien ne regrette pour rien au monde d’avoir fait le pari du bonheur au travail parce que c’est aujourd’hui un vrai moteur de croissance pour l’entreprise et créateur d’émulations positives pour les équipes.

Le conseil de Séverine :

N’oubliez que le bien-être au travail ça se cultive, alors n’hésitez pas à tester des choses, à prendre des initiatives et rester dans l’action !

Un grand merci à eux pour cet échange.

Site Internet de Just Happiness : https://justhappiness.fr/


Et si vous voulez m’aider à faire connaître le podcast, n’oubliez pas de me laisser un avis.

Rendez-vous sur votre plateforme d’écoute préféré (ItunesSoundcloud…), abonnez-vous et laissez moi un message personnel que je lirai peut-être sur un prochain épisode 😉

Retrouvez d’autres épisodes en cliquant ici.

Recevez gratuitement votre e-book :
"Osez le bonheur au travail en 2020"