fbpx

Le bonheur au travail, simple comme un Mr Freeze

Pour Louis-Pierre, le bonheur au travail a commencé avec des Mister Freeze. C’était une de ces journées d’été caniculaires et tout le monde avait vraiment très chaud dans l’entreprise. Une solution : Prendre soin de chacun et leur permettre de se rafraîchir… Louis-Pierre est alors parti acheter des glaces. Et jour après jour, les collaborateurs ont pris le relais.

C’est ainsi qu’il définit les actions d’un Chief Happiness Officer : « Des actions qui ont du sens, qui sont tournées vers l’autre, qui ne t’appartiennent pas et qui sont reproductibles par tous. » 

Impulser une dynamique bien-être au travail et permettre à chacun de l’incarner ensuite à sa mesure, voilà le secret d’une démarche Qualité de Vie au Travail qui fonctionne.

Chez Greenflex, un groupe qui accompagne les entreprises dans leurs transformations environnementales, sociales et énergétiques, Louis-Pierre porte deux casques. Celle de Marketing Manager et celle de Feel Good Manager.

Dans cet épisode, il nous parle de sa philosophie du métier de Feel Good Manager et nous partage quelques-une de ses actions.

« Ne rien promettre, mais plutôt proposer aux collaborateurs un chemin pour tendre chaque jour vers plus d’épanouissement au travail. »

Selon lui, c’est à partir du moment où tu trouves du sens dans ce que tu fais, que tu trouveras du bonheur et du bien-être. A partir de ça, tu le déclines sur la politique Q.V.T. et tu crées des actions qui rassemblent et fédèrent.

Quelques idées clés à s’inspirer

Le baromètre social anonyme envoyé à l’ensemble des collaborateurs pour mesurer le BIB, le Bonheur Intérieur Brut. Ce baromètre permet de donner des indicateurs, une tendance, une ambiance. Pour ensuite travailler service par service et mener des actions en correspondances.

Organiser des actions qui fédèrent et créent une culture forte. Tu sais que c’est gagné quand tu lances une dynamique et qu’ensuite les personnes se l’approprient, qu’ils entrent en autonomie sur le sujet du bien-être au travail et qu’ils font leurs propres actions de Feel Good Manager.

Inverser la logique de l’entreprise qui consiste à penser que les collaborateurs sont au service de l’entreprise. Et se demander aussi comment l’entreprise est elle-même au service de ses collaborateurs.

Célébrer les succès en faisant un gong. Une action simple, fun et ritualisée dans l’entreprise pour rappeler à chacun l’importance de célébrer ses réussites.

Sa vision du C.H.O. dans quelques années.

Louis-Pierre confesse que tout est changement. Notre vie est amenée à changer perpétuellement. Et dans ce contexte de changement, le Chief Happiness Officer sera petit à petit plus intégré dans les consciences et l’ADN des entreprises. Il fera, selon lui partie d’indicateurs de succès dans le quotidien des entreprises.

Son conseil pour passer à l’action

Pour commencer, testez auprès d’une ou deux personnes puis lancez le mouvement avec une plus grande ampleur.

Le plus important : Rester à l’écoute et savoir quels sont les besoins réels des collaborateurs. Peu à peu la dynamique prendra et créera son effet boule de neige. 

Un grand merci à Louis-Pierre pour cet échange 🙏⁠ On lui souhaite un « good futur » et toujours plus de sourire ! 😊⁠


Et si vous voulez m’aider à faire connaître le podcast, n’oubliez pas de me laisser un avis.

Rendez-vous sur votre plateforme d’écoute préféré (ItunesSoundcloud…), abonnez-vous et laissez moi un message personnel que je lirai peut-être sur un prochain épisode 😉

Retrouvez d’autres épisodes en cliquant ici.

Recevez gratuitement votre e-book :
"Osez le bonheur au travail en 2020"