fbpx

Maeva Allorent est Office & Happiness Manager chez Maisons du Monde. Elle a décidé de prendre très à cœur son rôle pour faire vivre des expériences positives aux collaborateurs de l’entreprise.

Dans cet épisode, Maeva nous partage sa vision du métier, son quotidien et nous raconte son cheminement et ses réflexions « bien-être au travail ».

Elle nous raconte notamment son expérience avec un manager particulièrement humain et bienveillant qui lui a ouvert la voie vers un autre possible. C’est en effet en découvrant, il y a quelques années, une nouvelle facette du management qui poussait à libérer sa créativité, à faire des erreurs, prendre du plaisir à son travail que Maeva s’est dit : « Wahou ça existe et c’est vers ça que je veux aller ! »

Pour elle, travailler avec le cœur, être positif, faire les choses avec passion, tenter plein de choses tout en se faisant plaisir, c’est un vrai cercle vertueux pour tous, entreprise et salariés.

Et pour ça, pas besoin de diplôme, ni de gros budgets pour commencer à avoir un impact positif dans l’entreprise.

Un épisode inspirant où elle nous confie que pour elle, le bonheur au travail,  » c’est ce qu’on devient, et pas ce qu’on obtient « .

C’est ce que va devenir humainement et professionnellement qui va définir notre niveau de bien-être au travail.

Maeva Allorent

Sa boussole intérieure : Faire les choses avec le cœur et toujours voir le bon côté des choses. C’est ce qu’elle essaie de transmettre au quotidien aux personnes avec qui elles travaillent.

Depuis ses débuts il y a quelques années dans une entreprise d’aide à la conduite et application GPS, elle nous confie avoir toujours été attirée par ce qui touche au bien-être en entreprise et les sujets liés à la communication interne.

Devenir Office & Happiness Manager chez Maisons du monde, c’est finalement la suite logique de son parcours qu’elle évoque dans le Podcast.

Un métier pluri-disciplinaire

Aujourd’hui, son poste lui demande d’être multi-casquette et environ 70% de son temps est dédié à l’axe « happiness »

Elle est notamment le point central de la communication sur le siège de l’entreprise en étant le relais de communication en interne pour diffuser des informations liées à la vie du site, s’assurer que le cadre soit optimal pour travailler dans de bonnes conditions.

Elle veille également au climat social pour entretenir une bonne ambiance global et favoriser la cohésion entre l’équipe

Quelques exemples d’actions mises en place

Parmi les nombreuses actions QVT mises en place chez Maisons du monde, une des plus importantes et impactantes selon Maeva, ce sont les points mensuels organisés avec toutes les équipes.

L’occasion de se réunir une fois par mois et échanger sur tous les sujets qui concernent les collaborateurs, les projets menés par les services, la vie dans l’entreprise, etc.

Ces points récurrents sont très importants et sont comme un rituel permettant d’avoir un vrai temps d’échange et poser ses questions à la direction, célébrer les réussites, parler des échecs, avoir des feed-backs sur ce qui est bien, moins bien…

La diffusion régulière d’un sondage anonyme est aussi un outil important pour libérer la parole et permettre, même au plus timide, de s’exprimer et être au plus proche des attentes collaborateurs.

Le baromètre social interne est aussi un outil indispensable pour mesurer et pérenniser toute démarche de qualité de vie au travail.

Il y a aussi toutes les actions dirigées vers le social ou vers le pro : Faire du team building pour la cohésion ; organiser des séminaires pour faire rencontrer des personnes et échanger sur des sujets spécifiques ; envoyer des newsletters internes en valorisant les collaborateurs ; établir des processus d’intégration clair et dynamique ; développer un livret d’accueil avec les informations essentielles ; apporter de la clarté dans l’organigramme pour que chacun comprenne qui fait quoi et se connaisse mieux…

Sa vision du Chief Happiness Officer

Selon elle, le Chief Happiness Officer va accompagner le collaborateur et l’aider à avoir une expérience la plus positive qui soit.

Mais c’est aussi au corps managérial d’apporter cette touche. Pour cette raison, le C.H.O. trouve évidemment sa place aux côtés des managers pour les aider à entretenir un climat social sain et positif dans l’entreprise.

Le C.H.O. a ce rôle de créer de la valeur chez le collaborateur pour qu’il créé ensuite de la valeur dans l’entreprise. C’est un vrai travail d’équipe. Et finalement, le C.H.O. c’est un peu tout le monde !

Maeva Allorent

Le mot de la fin

Maeva nous invite à célébrer sans modération les succès individuels et collectifs en entreprise parce que ça développe le bien-être et l’estime de soi, et ça augmente le sentiment de fierté et appartenance en entreprise.

Et surtout, ne pas oublier que la première richesse d’une entreprise c’est sont capital humain

Un immense merci à elle pour cet échange 🙏

Bonne écoute du podcast 😉


Et si vous voulez m’aider à faire connaître le podcast, n’oubliez pas de me laisser un avis.

Rendez-vous sur votre plateforme d’écoute préféré (ItunesSoundcloud…), abonnez-vous et laissez moi un message personnel que je lirai peut-être sur un prochain épisode 😉

Recevez gratuitement votre e-book :
"Osez le bonheur au travail en 2020"